Actualités
Retour

Entrée en force du PPA Prairie Nord & Églantine

Aménagement d’un nouveau quartier d’habitation, de constructions d’utilité publique, d’un parc ainsi que d’installation sportives de plein air au Nord-Ouest de la ville de Morges.

Le futur quartier Prairie Nord-Eglantine se situera en partie sur le Domaine de la Prairie qui se distingue par son entité encore intacte, une arborisation d’envergure avec notamment l’allée de tilleuls, charmes et chênes et une maison de maître qui bénéficie au sud d’un dégagement et d’une très belle vue panoramique. Celle-ci a reçu la valeur de 2 (monument d’intérêt régional) par le recensement architectural du canton de Vaud qui a insisté sur la complémentarité entre l’ensemble architectural et le cadre de verdure. C’est donc un site d’exception en matière de qualité des vues sur le grand paysage.

Le terrain de l’Églantine, sur ses franges, est délimité par un alignement d’arbres (frênes et chênes) longeant le chemin de la Mottaz, et de cordons boisés en limite communale et le long de l’avenue de Henry-Warnery. Cet espace non bâti et sans contraintes d’aménagement majeures est en pente orientée vers le Sud-Est. Au nord-ouest, au-delà de ces cordons boisés, sur la commune de Chigny est implantée la maison de maître de l’ancien domaine de l’Églantine.

La volonté autour de ce quartier souhaitée par les différents parties, notamment la Ville de Morges, l’hoirie propriétaire du Domaine, mais également la population à travers une démarche participative organisée fin 2014 sous forme de « safaris » et d’ateliers, a été de baser la planification sur le principe d’un quartier durable afin de garantir un aménagement exemplaire selon les critères du développement durable.

Le site Prairie – Églantine est identifié comme site stratégique à potentiel de mutabilité, il est donc considéré comme apte à recevoir des développements futurs dans un court ou moyen terme. Il est également identifié comme site à enjeux paysagers élargis, ce qui implique de promouvoir la qualité des projets dans leur intégration au contexte, en l’occurrence la relation au patrimoine architectural et paysager.

Le PPA « Prairie Nord – Églantine » vise en priorité à:

L’enquête publique s’est déroulée du 11 mai au 9 juin 2016. Le préavis a été déposé au Conseil communal le 2 novembre 2016 et adopté le 1er mars 2017. Le PPA est mis en vigueur depuis le 25 septembre 2017.

Consulter le plan PPA

Consulter le plan des aménagements